Agroforesterie en STAV et GT

Les deux classes de Bonne-Terre se sont déplacées sur le domaine départemental de Restinclière pour découvrir les essais d’agroforesterie conduits avec l’Inra et les services environnementaux de l’Hérault dans le cadre du module EATDD de seconde et du programme d’agronomie de première.
M. Majurel, chargé de mission environnement, a présenté les rôles du département et son engagement pour la biodiversité dans le territoire avant de rappeler la structure d’un arbre et sa physiologie. Les jeunes ont visité les différentes parcelles et essais et ont pu comprendre les intérêt agricoles, forestiers, paysagers, économiques et environnementaux de l’association des arbres et des cultures. Sur le domaine de Restinclière de nombreuses essences de bois (sorbier, noyer…) sont utilisées avec les semis de cultures annuelles (céréales, pois chiche…) mais aussi avec de la vigne ; une complémentarité qui permet de mieux valoriser les ressources du milieu sol et lumière. Le bilan est non seulement très positif sur la croissance des arbres et la qualité du bois mais aussi sur les cultures qui profitent de la protection vis à vis du vent, du soleil, de la pluie et de l’enrichissement du sol en matière organique et en minéraux. Le bilan économique montre un revenu multiplié par 1,4. Une sortie passionnante mais trop courte pour valoriser l’ensemble des résultats des essais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *