STAV préparation au Maroc

La journée de Vendredi a été consacrée à la préparation au stage collectif des élèves de Tale STAV au Maroc du 01 au 08 novembre prochain.  Ce sont Marie Lopez de l’enseignement Catholique et Marie-Christine DALE  du Cneap qui ont animé la journée et accompagné la réflexion des 10 élèves et des 2 enseignants (Axel, Axel, Bernadette, Emilie, Giovanni, Guillaume, Lisa, Margot,  Paul, Quentin, Victoire, Yves).

Après un brise glace interculturel à travers les bonjours du monde et l’expression des ressentis, le groupe s’est penché sur la question des stéréotypes que nous avons et que l’autre a sur nous à travers un jeu de dessiner c’est gagné où il a fallut représenter un mexicain, un étranger, un français, un bébé etc.. Intéressant de se rendre compte que même au sein d’un groupe ayant une culture similaire les stéréotypes sont parfois différents.

Le reste de la matinée a été consacré à l’expression  des  représentations du Maroc mais aussi des attentes, des craintes de chacun. Le photo langage a permis l’expression libre et profonde des membres du groupe. Un moment très riche et très important ou certaines angoisses sont ressorties ou des à priori et  interrogations ont pu être abordées et recadrées. Les intervenantes ont souvent témoigner de leurs expériences ou des expériences vécues dans par d’autres jeunes. Cela a été l’occasion de revoir les objectifs de ce stage (en premier la rencontre  et ensuite agriculture, alimentation, service), de  préciser le programme, d’aborder les conditions du séjour avec les conséquences, difficultés et richesses que peuvent générer des choix de vivre dans des familles, de privilégiés les transports en commun…

L’après-midi a permis d’aborder les notions de culture et de sa manifestation à travers « l’Iceberg de la culture » ; de se questionner sur le don, la position du donneur et de celui qui reçoit ; de s’interroger sur notre rôle dans le développement là-bas en remettant en question l’idée de l’aide que le groupe peut apporter à l’association qui reçoit. C’est également pendant ces échanges qu’a été abordée la vie en groupe pendant le séjour, les relations avec la famille restée en France, la collecte d’informations sur le vécu quotidien à travers un carnet de voyage et des photos pour préparer les restitutions aux retour.

Un dernier jeu à partir du positionnement de chacun face à des affirmations a permis de formuler en collaboratif des attentes communes ; faisant ressortir l’importance pour le groupe de vivre une expérience, une « aventure » ensemble et les attentes d’une rencontre de l’autre de sa culture.

Enfin chacun a écris une lettre à soi-même qu’il ouvrira au retour et qui servira à la valorisation de l’expérience vécue.

Une vraiment chouette journée ou les jeunes ont pu  s’approprier le sens du projet éducatif et, avec les enseignants, revisiter les objectifs éducatifs, les ajuster, les approfondir et de les reformuler. Tous le monde a beaucoup appris. Ce temps de préparation de voyages, découvertes, visites est indispensable et fait partie intégrante de la pédagogie s’inscrivant dans le projet de l’enseignement catholique qui est de former le jeune dans sa totalité. Les adultes ont pu se rendre compte de l’importance qu’il y a de permettre à nos élèves des rencontres interculturelles, des rencontres d’étranges ou à l’étranger pour le développement de leurs personnalités. c’est une affaire de sens, de direction que l’on souhaite donner et transmettre aux actes éducatifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.