CGEVV expérimentation économie d’énergie en viti

Depuis 2017 le lycée Bonne-Terre participe à un programme d’étude sur la consommation en énergie fossile lors des travaux du sol en viticulture. C’est dans ce cadre qu’ont été conduit un essai et 3 démonstrations sur l’exploitation familiale de Gauthier Chabbert (élève de terminale) le domaine de Château Chenaie à Caussiniojouls (étymologiquement « le causse dans les nuages ») sur le terroir de Faugères.

Le test visait à déterminer l’impact du chauffeur sur la consommation en carburant du tracteur à partir de la comparaison du travail du sol (cadre de labour entre les rangs de vigne) entre Gauthier et son père. Quelle audace pour ces vignerons de faire ce test « père / fils » ! Les premiers résultat donnent  moins de carburant consommé par heure de travail pour Gauthier que pour son père, résultat de l’éco-conduite enseignée à Bonne-Terre. Le « père » Chabbert est par contre plus rapide (meilleure connaissance du terroir) et ramené à l’hectare, il consomme moins de carburant. Monsieur Auvergne ( chambre d’agriculture 34) nous rendra les résultats précis dans quelques jours.

Les démonstrations du travail du sol sur le rang de vigne ont porté sur la destruction de l’herbe par un outil intercep, le buttage des pieds de vigne par des disques crantés et l’utilisation d’un chenillard Saint Chamond qui se faufile aisément entre les vieux pieds de vigne sans tasser le sol et avec une consommation en carburant très faible.

Les élèves ont pu découvrir la complexité de la conduite du tracteur, la nécessité d’être formé, la remise en question permanente des vignerons qui souhaitent produire des raisins de qualité, conserver leurs pieds de vigne et respecter leur terroir.

Tous les participants ont apprécié les vins du domaine en particulier la cuvée  » les ceps d’Émile » issu majoritairement de « Carignan » centenaires, cultivés avec le chenillard !

Entre « traditions et innovations » cette journée a permis aux jeunes d’appréhender concrètement la notion de durabilité de l’exploitation agricole. Un immense merci à la famille Chabbert, aux terminales viti et à messieurs Auvergne et Depernet

C. Berenguer

 » Seule la vigne nous rend intelligible ce qu’est la véritable saveur de la terre ». Colette.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.